Action contre le relâchement cutané

Corps de l'homme

Action contre le relâchement cutané

Le corps de hommes n’est pas épargné par le relâchement cutané. Avec le vieillissement mais aussi d’autres facteurs (changements hormonaux, soleil, grossesse, régimes…) le collagène et l’élastine de la peau s’appauvrissent. Conséquences : un relâchement de la peau des bras, du ventre, des cuisses, des fesses, du poitrail…

Les techniques contre le relâchement cutané

Faites confiance à votre médecin : il choisira la ou les techniques de médecine esthétique les mieux adaptées à votre problématique. Voici les techniques les plus courantes et leurs applications :

  • Le HIFU envoie des ultrasons focalisés de haute intensité ou « HIFU » en profondeur dans le derme. A chacun de leurs impacts se crée un point de rétractation des tissus, suivi d’une stimulation de la  production de collagène. Les tissus de la peau sont retendus et retrouvent fermeté et tonicité. Le HIFU est une véritable alternative au lifting chirurgical.
  • Le laser Genius agit par radiofréquence à travers des micro-aiguilles. L’objectif est de créer des puits thermiques afin de chauffer les tissus en profondeur tout en préservant la surface de la peau. Genius permet par ailleurs de cibler très précisément l’action du laser en adaptant son action à chaque type de peau. Les peaux fanées, distendues ou abîmées sont revitalisées et resserrées, leur texture densifiée. Ces résultats bénéficient d’une durabilité appréciable.
  • Le laser CO2 fractionné chauffe en profondeur les tissus de la peau. Dans un 1er temps, les fibres de collagène se rétractent, provoquant un effet tenseur immédiat. Dans un 2e temps, le laser CO2 induit la production de fibres de collagène. En quelques semaines et quelques séances, vous obtenez le résultat attendu : une peau remodelée à l’aspect lisse et tendu.

Les protocoles de traitements 

  • Le HIFU : le médecin glisse son appareil le long d’un quadrillage dessiné sur la zone à traiter pour garantir la précision de son geste et éviter les repasses. La durée de la séance est en moyenne de 1h30 et 2h. Le HIFU n’impose aucune éviction sociale car il ne comporte aucune suite si ce n’est quelques petites rougeurs vite dissipées. La peau semble immédiatement resserrée et elle se raffermit encore au fil du temps avec la fabrication de nouveau collagène par les fibroblastes. Trois séances espacées d’un mois suffisent souvent pour un résultat réussi. Des séances annuelles d’entretien sont toutefois conseillées.
  • Le Genius : sur une peau protégée par un crème anesthésiante, le médecin applique pendant quelques millisecondes son appareil et parcourt ainsi toute la zone à traiter. La chaleur émise atteint les couches profondes de la peau selon le paramétrage choisi, que le médecin ajuste constamment en fonction du niveau d’hydratation et de la qualité de la peau. La séance dure de 20 à 30 minutes en fonction de la surface à traiter. Votre peau est rougie pendant quelques heures et jusqu’à une journée, mais sans justifier une complète éviction sociale. Au fil des séances, l’aspect de votre peau s’améliore : elle se tend et se densifie. Au bout de 6 mois et après 2 à 3 séances, le résultat est optimal et durable.
  • Le laser CO2 : le médecin esthétique passe à plusieurs reprises la pièce à main laser sur les zones du corps à remettre sous tension. La séance est indolore et ne laisse que de légers gonflements et rougeurs sur la peau, qui disparaissent dans les 2 ou 3 jours. Trois à 4 séances espacées d’un mois permettent d’aboutir à un résultat optimal.

01. A qui s’adresse le Genius ?

A tout le monde, quel que soit son phototype, et en particulier aux hommes sur lesquels les marques du temps ne sont pas encore trop installées et dont la peau n’est pas trop relâchée.

02. A qui s’adresse le HIFU ?

À tout le monde, quel que soit son phototype, et en particulier aux femmes entre 35 et 45 ans, sur lesquelles les marques du temps ne sont pas encore trop installées et dont le relâchement de la peau n’est pas trop prononcé.

03. Le HIFU est-il douloureux ?

La plupart des patients le tolèrent parfaitement. Une crème anesthésiante est en effet appliquée avant la séance. Entre chaque impulsion d’onde, un courant d’air froid est par ailleurs projeté pour protéger la peau et l’insensibiliser. Votre médecin prend également soin de doser avec vous le niveau de chaleur que vous pouvez supporter.

04. Y a t-il un risque de brûlure avec le laser CO2 ?

Non, car la nature aléatoire des impacts laser permet d’éviter toute accumulation de chaleur concentrée et donc tout risque de surchauffe de la peau.

Tarifs

TRAITEMENT PAR HIFU - DÉCOLLETÉ
400 €
TRAITEMENT PAR HIFU - COU
600 €
TRAITEMENT PAR GENIUS
À partir de 180 € sur devis personnalisé
TRAITEMENT PAR LASER CO2
À partir de 100 € sur devis personnalisé